La maladie de Mégane

Bonjour,

Avez-vous passé une belle semaine?

Dans mon dernier article, je vous ai parlé de ma passion pour les chiens et de Mégane, ma belle grande fille, que nous avons dû faire euthanasier l’an passé. Une chienne superbe sans agressivité et sans malice que tout le monde pouvait approcher et caresser.

Un jour, nous avons remarqué sur sa cuisse une touffe de poil relevée, et en tirant doucement, il y avait du sang. Nous sommes donc allés chez le vétérinaire où nous avons appris qu’il s’agissait d’un «  hot spot« . La vétérinaire a rasé la région touchée et nous a remis un désinfectant en pensant que la plaie guérirait. Malheureusement, il s’est mis à en apparaître partout. Nous y sommes retournés et elle nous a remis un médicament en comprimés contenant de la cortisone.

Ce traitement était efficace, mais aussitôt qu’il était terminé, les plaies réapparaissaient et il y en avait de plus en plus. Finalement, nous avons donné de la cortisone à Mégane durant presqu’un an.

Après une longue période, les plaies, qui saignaient, s’étaient répandues sur toute la longueur de son corps à partir du dessus de la tête jusqu’à la queue. Nous avons dû la raser tout le long de la colonne vertébrale, pauvre chienne. C’était causé par une trop grande dose de cortisone. Nous avons dû arrêter ce traitement, et j’ai alors décidé de changer son alimentation. Je lui ai donné de la viande crue, avec des légumes, des vitamines, des capsules d’oméga, tout ce qui pouvait être bon pour elle, et je continuais deux fois par jour à nettoyer et désinfecter ses plaies. J’ai fait absolument tout pour qu’elle guérisse. Je ne voulais pas la perdre, mais malheureusement la maladie progressait et Mégane souffrait depuis longtemps. Un matin, au réveil, elle s’est levée de peine et misère, a mis sa tête sur mes cuisses, m’a regardé, et je me suis apercue que sa patte arrière était enflée et qu’il y avait encore une énorme plaie. Toutes ces plaies sentaient mauvais et c’est à ce moment que j’ai dit à mon conjoint:«  C’est assez, on ne peut plus la laisser souffrir comme ca. J’ai l’impression de souffrir avec elle. C’est aujourd’hui que ca se termine.« 

Nous avons donc pris l’auto pour aller chez le vétérinaire pour faire cesser ses souffrances pour de bon. Ce fut comme si une partie de moi s’était éteinte en même temps qu’elle. Jamais, jamais je ne l’oublierai. Tu me manques, Mégane. xxx

Voici Mégane avant sa maladie.

megane Megane 7 avril 2013

2 Responses to “La maladie de Mégane”

  1. Rich 15 mai 2015 at 18:09 Permalink

    Bonjour,

    Félicitation pour votre site, et de belles confections, et effectivement c’est platte de vivre la maladie avec notre chien qui nous est si cher, pour votre chienne Mégane , est-ce vous qui avez fait le foulard rose?

    Continuez à écrire, de belles choses.

    • Vetementschiens2015 16 mai 2015 at 07:06 Permalink

      Merci…..non je n’avais pas commencer à cette date.

Laisser un commentaire